Ligne du Temps de l’AFC

1865

Jack Miner nait à Dover Center, Ohio. Connu comme le père de la conservation, il a suivi 500 000 canards sauvages et a transmis ses idéaux de conservation au reste du monde. 

1888

Grey Owl est né à Hastings, Angleterre, sous le nom de Archibald Stansfeld Belaney. Il est reconnu mondialement comme un naturaliste avant-gardiste.

1899

 Elihu Stewart est nommé Inspecteur en chef des bois et des forêts au Ministère de l’Intérieur. Stewart est connu comme étant le père du Service des forêts domaniales, (renommé Service canadien des forêts) et de l’AFC. 

1900

8 mars – L’AFC est fondée au Parlement du Canada, à Ottawa, par un groupe de Canadiens influents du gouvernement et de l’industrie.

(1900 Environ) L’AFC lance le Canadian Forestry Journal,  publication modeste qui devient la voix des forêts canadiennes. Elle prospère durant la première moitié du siècle, publiant des fiches techniques sur l’état des forêts et des articles promouvant la conservation des ressources forestières.

1906

10 au 12 janvier.  Le premier congrès forestier est tenu au Parlement, à Ottawa.

1907

La Faculté de foresterie de l’Université de Toronto est inaugurée. Il s’agit de la plus vieille faculté de foresterie au Canada et est pionnière en matière de gestion scientifique des forêts. 

1920

[environ] La Semaine de prévention des incendies forestiers est établie par le American Advertising Council.

1935

Elihu Stewart, fondateur de l’AFC, décède.

1956

Smokey Bear arrive au Canada.

1959

Le journal national de l’AFC, The Canadian Forestry Journal, fusionne avec le journal privé Rod and Gun Magazine.

1966

Le deuxième Congrès national des forêts  est tenu à Montebello, Québec. Le congrès réclame l’amélioration de la législation sur les partenariats entre le gouvernement et les industries.

1968

La Semaine de prévention des incendies forestiers est renommée Semaine nationale de l’arbre et des forêts par l’AFC. 

1977

 Le troisième Congrès national des forêts est tenu à Québec, Québec, et insiste  sur l’urgence de régénérer la forêt.

1979

L’AFC créé le programme de la Capitale forestière du Canada.

Hudson Bay, Saskatchewan, est désigné Capitale forestière du Canada.

1980

Miramichi, Nouveau-Brunswick, est désigné Capitale forestière du Canada.

Le quatrième Congrès national des forêts  est tenu à Toronto, Ontario, et insiste sur la nécessité d’investir dans les forêts canadiennes afin d’en maximiser les bénéfices. 

1981

Prince George, Colombie-Britannique, est désigné Capitale forestière du Canada.

Le cinquième Congrès national des forêts  est tenu à Banff, Alberta. L’accès est réservé à un groupe de 50 représentants des secteurs industriels, syndicaux, gouvernementaux, médiatiques et financiers. Ils se sont réunis afin d’examiner les actes des congrès précédents, d’en analyser les recommandations et de définir les problématiques prioritaires.

1982

Le Comté de Simcoe, Ontario, est désigné Capitale forestière du Canada.

1983

Le district de Smokey Lake, Alberta, est désigné Capitale forestière du Canada.

1984

La Vallée d’Ottawa, Ontario et Québec, est désigné Capitale forestière du Canada.

1985

Le district de Prince Albert, Saskatchewan, est désigné Capitale forestière du Canada.

1986

La Ville de  Port Alberni, Colombie Britannique, est désigné Capitale forestière du Canada.

Le sixième Congrès national des forêts  est tenu à Ottawa, Ontario. Le congrès vise l’obtention d’un consensus national ainsi qu’une volonté d’engagement quant au futur des forêts canadiennes. Le Conseil canadien des ministres des forêts, nouvellement formé, y participe pour la première fois. 

1987

Le Comté de Queen, Nouvelle-Écosse, est désigné Capitale forestière du Canada.

Une première Stratégie nationale pour le secteur forestier canadien est publiée suite au Congrès de 1986.

1988

Grand Falls, Terre-Neuve et Labrador, est désigné Capitale forestière du Canada.

1989

La Sarre, Québec, est désigné Capitale forestière du Canada.

1990

Sault Ste-Marie, Ontario, est désigné Capitale forestière du Canada.

1991

Nackawic, Nouveau Brunswick, est désigné Capitale forestière du Canada.

1992

Chetwynd, Colombie-Britannique, est désigné Capitale forestière du Canada.

Le septième Congrès national des forêts est tenu à Ottawa, Ontario, et se concentre sur la Stratégie nationale des forêts de 1992 : Durabilité des forêts, un engagement Canadien. Le congrès a permis de souligner les avancés en aménagement durable des forêts.

Un premier accord canadien sur les forêts est signé, au septième Congrès national, par 29 organisations gouvernementales et non gouvernementales ainsi que par des centaines de Canadiens engagés dans le futur des forêts du pays.

1993

La Vallée de la Matapédia, Québec, est désignée Capitale forestière du Canada.

1994

Edmonton, Alberta, est désigné Capitale forestière du Canada. 

1995

Meadow Lake, Saskatchewan, est désigné Capitale forestière du Canada.

1996

Le Comté de Lunenburg, Nouvelle-Écosse, est désigné Capitale forestière du Canada.

1997

Grande Prairie, Alberta, est désigné Capitale forestière du Canada.

1998

 Swan Valley, Manitoba, est désigné Capitale forestière du Canada.

Le huitième Congrès national des forêts  est tenu à Ottawa, Ontario. Il est question de la Stratégie nationale des forêts (de 1998 à 2003), Durabilité des forêts: Un engagement Canadien.

Le deuxième accord canadien sur les forêts est signé au huitième Congrès national par 42 organisations gouvernementales et non gouvernementales ainsi que par des centaines de Canadiens engagés dans la pérennité des forêts du pays.

1999

Kenora, Keewatin et Jaffray-Melick, Ontario, sont désignés Capitale forestière du Canada.

2000

 L’AFC célèbre le centième anniversaire de sa fondation  à la Conférence Forest Sustainability Beyond 2000 à Thunder Bay en Ontario.

Le Nord-Est de l’Ontario (Thunder Bay) est désigné Capitale forestière du Canada.

L’AFC publie le premier volume de sa série de trousses éducatives sur les forêts canadiennes – Les forêts du Canada: apprendre du passé, bâtir pour l’avenir

2001

La Mauricie [Shawinigan], Québec, est désigné Capitale forestière du Canada.

L’AFC publie le deuxième volume de sa série de trousses éducatives sur les forêts canadiennes – Les forêts du Canada: une bouffée d’air frais

2002

L’AFC publie le troisième volume de sa série de trousses éducatives sur les forêts canadiennes – Les forêts du Canada: de la puce au géant

2002/03

 Corner Brook, Terre-Neuve et Labrador, est désigné Capitale forestière du Canada.

2003

La Cinquième Stratégie nationale des forêts (2003-2008), Durabilité des forêts: Un engagement Canadien, est présentée au neuvième Congrès national à Ottawa, Ontario. Cette nouvelle stratégie présente des orientations pour le développement de politiques, d’initiatives de recherche et d’activités visant à améliorer les pratiques forestières.

Le douzième Congrès forestier mondial se tient à Québec, Québec.

L’AFC publie le quatrième volume de sa série de trousses éducatives sur les forêts canadiennes – Les forêts du Canada: source de vie.

2004

La ville de Lac La Biche et le comté de Lakeland, en Alberta, sont désignés Capitale forestière du Canada.

L’AFC publie le cinquième volume de sa série de trousses éducatives sur les forêts canadiennes – Les forêts du Canada: un équilibre fragile.

2005

La région boréale de l’Alberta est désignée Capitale forestière du Canada.

2006

 La Ville de Gatineau, Québec, célèbre le bicentenaire de la drave de Philémon Wright sur la rivière Ottawa. Gatineau est désigné Capitale forestière du Canada.

L’AFC se réunit pour le dixième Congrès national des forêts à Gatineau et à Ottawa. L’évènement souligne le centième anniversaire du premier congrès de l’AFC tenu en 1906 à Ottawa. 

2007

L’AFC désigne Oakville, en Ontario, Capitale forestière du Canada. Au moment des célébrations du 150e anniversaire de la ville, l’AFC honore cette communauté pour ses archives exceptionnelles entourant la gestion de ses forêts urbaines.

2008

Le comté de Norfolk est désigné Capitale forestière du Canada. 

2010/11

Le district régional Cariboo est désigné Capitale forestière du Canada.

2011

La province du Colombie Britannique est désigné Capitale forestière du Canada.

2012

L’AFC désigne Whitecourt, en Alberta, Capitale forestière du Canada.