Parties d’un arbre

Les parties d’un arbre sont:

Les feuilles et les aiguilles

Les feuilles et les aiguilles sont les usines de nourriture dans la couronne de l’arbre. On appelle cette production la photosynthèse, qui commence quand la chaleur et la lumière du soleil sont emprisonnées dans la chlorophylle des feuilles. La chlorophylle est ce qui donne une couleur verte aux feuilles. L’énergie ainsi capturée est utilisée pour combiner le dioxyde de carbone de l’atmosphère à l’eau tirée par les racines, pour créer du sucre et de l’amidon. L’écorce vivante (phloème) transporte ensuite cette nourriture à toutes les parties vivantes de l’arbre. Les sous-produits de la photosynthèse, c’est-à-dire l’eau et l’oxygène, sont retournés à l’atmosphère.

IMG_3534 IMG_0761

Les bourgeons

À chaque printemps, les couronnes des arbres grandissent et deviennent plus hautes, grâce aux nouvelles branches poussant à ses extrémités, et plus larges, avec le développement de bourgeons le long de vieilles branches, des rameaux et des ramilles. Les tissus mous à l’intérieur des bourgeons sont protégés par des enveloppes d’écailles, qui servent aussi à conserver l’humidité des bourgeons. 

Les cônes et les fleurs

Les arbres produisent des fleurs ou des cônes, qui contiennent des graines fertilisées. À la fin de l’été ou à l’automne, les graines se libèrent et sont répandues par le vent, l’eau et la faune. Chaque graine contient le tissu mou qui sera la base d’un nouvel arbre. Les graines ont une couverture résistante qui les protège durant leur dispersion.

IMG_7198 IMG_8055

Les branches et les rameaux

Les branches et les rameaux portent les feuilles et les exposent ce qui leurs permettent de recevoir la chaleur et la lumière du soleil. Ils forment aussi les bourgeons qui produisent de nouvelles branches, feuilles et fleurs.

IMG_0846IMG_2626

Le tronc

Le tronc est la tige principale de l’arbre. Il supporte la couronne, composée des branches, feuilles ou aiguilles et il transporte la nourriture et l’eau partout dans l’arbre. L’écorce externe, très résistante, protège l’arbre du froid, de la chaleur, des pertes d’eau et des blessures. L’écorce vivante (phloème) est plus souple et transporte la nourriture des feuilles ou aiguilles à toutes les parties vivantes de l’arbre. Sous cette écorce vivante se trouve une fine couche de cellules, appelée cambium, qui développe à chaque année de nouvelles cellules. Celles se développant vers l’extérieur forment des cellules d’écorce vivante et celles se développant vers l’intérieur forment du bois d’aubier. Le bois d’aubier transporte l’eau des racines jusqu’aux feuilles et aiguilles. Au fur et à mesure que l’arbre grandit, les plus vieilles couches d’aubier meurent et durcissent pour devenir du duramen, une fibre rigide qui donne sa force à l’arbre.

IMG_355745_512629828687_484_n

Les racines

Les racines agissent comme une ancre, permettant à l’arbre de se tenir debout. Elles poussent et se répandent sous le sol, formant un énorme réseau qui extrait les nutriments du sol et protège le sol de l’érosion. De petites racines, fines comme un cheveu, poussent à partir des plus grosses racines pour absorber l’eau et les minéraux du sol. .

IMG_8285

 

Photos de Emily Gray